FAQ

Votre expert énergétique

Le CECB® est le certificat énergétique cantonal des bâtiments officiels. Il indique la classe d’efficacité énergétique d’un bien immobilier et donne des conseils sur les besoins de rénovation. Le CECB® Plus représente l’étape suivante.

Il est le produit de votre discussion avec un expert CECB sur vos souhaits et objectifs en matière de rénovation énergétique. Après une analyse approfondie, l’expert CECB® établit un rapport détaillé, le CECB® Plus. Trois ensembles de mesures peuvent être proposés. L’analyse comprend l’enveloppe du bâtiment, le chauffage, la production d’eau chaude ainsi que tous les autres appareils électriques.

Voici un exemple classique: votre système de chauffage au mazout arrive en fin de vie et vous prévoyez de le remplacer. Le CECB® Plus vous permet de comparer trois variantes de systèmes de chauffage ou ensembles de mesure: un nouveau système de chauffage au mazout, un système de chauffage avec une chaudière à pellets et une pompe à chaleur air-air avec une isolation de la façade, par exemple.

Le CECB® Plus vous sert d’outil d’aide à la décision en vous indiquant les investissements nécessaires, les subventions disponibles ainsi que les futurs frais d’entretien et les économies que vous pourrez réaliser pour chacune des variantes proposées. Le CECB® Plus est donc l’instrument idéal pour aborder la rénovation de votre maison. La comparaison des variantes de rénovation vous fournit une base solide pour prendre votre décision. Le CECB® Plus peut également être le point de départ pour une rénovation selon le modèle Minergie.

Avec un certificat CECB® Plus, vous vous assurez que les mesures de rénovation, et en particulier le remplacement du chauffage et l’isolation de l’enveloppe du bâtiment, sont parfaitement harmonisées. C’est en effet indispensable lorsque vous procédez par étapes.

Si vous discutez directement des mesures de rénovation à effectuer avec les différentes entreprises spécialisées, elles vous proposeront certainement les solutions les plus efficaces. Leur rentabilité risque cependant de ne pas être dans votre intérêt. L’expert CECB® vous fournit des conseils objectifs en même temps que des solutions pragmatiques.

La Confédération, et parfois même les cantons et les communes, accordent des subventions en faveur de la rénovation énergétique. Si vous demandez des subventions, un CECB® Plus sera exigé dans de nombreux cas.

CECB® vous permet d’évaluer la performance énergétique de votre habitation. Ce diagnostic objectif permet de classer votre propriété en fonction de son efficacité énergétique et d’identifier comment diminuer vos dépenses énergétiques pour le chauffage, l’eau chaude sanitaire, l’éclairage et les autres postes de consommation.
CECB® Plus vous permet d’améliorer l’efficacité énergétique de votre bâtiment grâce à des mesures concrètes et chiffrées. Ces scénarios déterminent notamment le potentiel d’économies d’énergie, le coût de l’investissement ainsi que le montant des subventions dont vous pouvez bénéficier, le tout en tenant compte de vos priorités.
Toute rénovation énergétique s’accompagne au départ d’importants investissements. Les économies annuelles semblent faibles par rapport à ces derniers à court terme. La rénovation énergétique est toutefois rentable à long terme. Tôt ou tard, il faudra de toute façon envisager de grosses dépenses comme le remplacement du chauffage, la rénovation de la façade, etc. De plus, les prix des sources d’énergie fossiles vont considérablement augmenter dans les prochaines années en raison de la hausse des taxes et des impôts d’incitation.

La rénovation énergétique est également une composante importante de l’entretien, et donc du maintien de la valeur, elle représente par conséquent un atout en cas de vente. Il est également possible de déduire les frais de rénovation du revenu imposable. Enfin, l’Etat apporte une aide. 450.– millions de francs provenant de la taxe sur le CO2 prélevée sur les combustibles sont affectés à l’aide financière des propriétaires de biens immobiliers dans le cadre de l’augmentation de l’efficacité énergétique des bâtiments. Le rapport complet du CECB® Plus vous fournira des renseignements détaillés à ce sujet.

Une température idéale de production de l’ECS sanitaire qui tient en compte des aspects tels que l’hygiène, le contenu de tartre, le confort et le respect des dispositions légales, peut se situer en dessous de 55°C. Si avec ce réglage la température d’eau chaude est insuffisante, augmentez-la graduellement. Cela pour atteindre la température désirée aux points de soutirage. Cependant, une fois par semaine, une élévation de la température à 60°C durant une heure est indispensable afin d’éviter tout risque de légionellose. Si votre installation ne permet pas de programmer cette élévation de température hebdomadaire recommandée, réglez la température à au moins 55°C dans le boiler. La température aux points de prélèvement (robinets, douches etc.) doit  dans tous les cas atteindre 50°C. Si cette température n’est pas atteinte, un défaut d’isolation des conduits peut-en être la cause.

Pour pour de renseignements voici notre article écrit pour SuisseEnergie

Contactez-nous

Contactez-nous pour demander un devis ou pour un conseil, nous vous répondrons dans les plus bref délais.

Contactez nous